Category

Actualités de l’Alliance

Elaboration communautaire d’un plan de plaidoyer pour la dénonciation des activités d’exploitations forestières illégales

By Actualités, Actualités de l'AllianceNo Comments

Elaboration communautaire d’un plan de plaidoyer pour la dénonciation des activités d’exploitations forestières illégales à la périphérie de la forêt d’Ebo et du territoire de Bolobo.

Dans le cadre du projet » 𝘾𝙤𝙢𝙢𝙪𝙣𝙞𝙩𝙮 𝙢𝙖𝙥𝙥𝙞𝙣𝙜 𝙖𝙣𝙙 𝙖𝙙𝙫𝙤𝙘𝙖𝙘𝙮 𝙛𝙤𝙧 𝙎𝙪𝙨𝙩𝙖𝙞𝙣𝙖𝙗𝙡𝙚 𝙁𝙤𝙧𝙚𝙨𝙩 𝙈𝙖𝙣𝙖𝙜𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙖𝙣𝙙 𝘽𝙞𝙤𝙙𝙞𝙫𝙚𝙧𝙨𝙞𝙩𝙮 𝙞𝙣 𝙩𝙝𝙚 𝘽𝙤𝙡𝙤𝙗𝙤 𝙏𝙚𝙧𝙧𝙞𝙩𝙤𝙧𝙮 𝙞𝙣 𝙍𝘿𝘾 𝙖𝙣𝙙 𝙩𝙝𝙚 𝙀𝘽𝙊 𝙁𝙤𝙧𝙚𝙨𝙩 𝙞𝙣 𝘾𝙖𝙢𝙚𝙧𝙤𝙤𝙣 »  financé par la Global Forest Watch, l’Alliance GSAC à travers ses membres Sekakoh et Mbou Mon Tour a élaboré un plan de plaidoyer communautaire visant à dénoncer  les principaux acteurs responsables de déforestation illégales en périphérie de la Forêt d’Ebo  au Cameroun et du territoire de Bolobo en république Démocratique du Congo.

Ce plan de plaidoyer survient à la suite de  4 missions de surveillance forestière et de collecte de données sur les principaux acteurs et causes de la déforestation sur les 2 paysages.

Le plan  permettra aux  autorités locales des deux sites d’intervention d’interpeler les acteurs identifiés et d’appliquer  la loi en vigueur.

Participation de l’Alliance GSAC à la 19 ème Réunion des Parties du PFBC

By Actualités, Actualités de l'AllianceNo Comments

Participation de l’Alliance GSAC à la 19 ème Réunion des Parties du PFBC et aux réunions connexes du 05 au 08 juillet 2022 à Libreville

Avec pour objectif de renforcer sa présence dans le PFBC et de promouvoir sa feuille de route 2022-2026 auprès des partenaires, L’ALLIANCE GSAC a participé à la 19ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) à Libreville en République du Gabon du 5 au 8 juillet 2022.

Grâce  à l’appui  financier du Programme de Petites Initiatives du Fond Français pour l’Environnement Mondial, Guillaume Tati, Président de l’Alliance à représenté  le réseau aux différents ateliers et espaces de discussions du PFBC en lien avec la conservation communautaire des grands singes des forets du Bassin du Congo.

Au cours de la rencontre,  des discussions entre WWF Allemagne et les responsables de l’Alliance GSAC sur les possibilités de collaboration sur la protection de l’éléphant dans les zones prioritaires d’intervention de WWF et WCS régional Africa et l’Alliance GSAC sur les pistes de partenariats ont été engagés.

En conclusion, la 19ème réunion du PFBC a eu peu de participation des parties prenantes en comparaison avec la 18ème réunion en Belgique. Il y avait une faible présence de bailleurs de fonds, ce que l’Alliance GSAC voulait rencontrer pour présenter sa feuille de route. L’Alliance GSAC organisera un webinaire pour présenter sa feuille de route 2022-2026, avec des cibles stratégiques identifiées lors de la réunion à Libreville.

En marge de la rencontre, Guillaume en tant que président de l’Alliance  à profité pour faire une mission d’appui technique auprès d’un membre du réseau (PROGRAM) basé  à Moukalaba Doudou au Gabon. Les discussions entre Guillaume  les responsables de PROGRAM ont montré que l’Alliance GSAC doit s’intéresser au cas de PROGRAM qui traverse une période de crise, pour remplir son rôle d’accompagnateur technique. Il a été convenu avec les responsables de PROGRAM qu’un plan de travail sera discuté et arrêté pour aider ce membre à relancer ses activités et à stabiliser.

L’Alliance GSAC aura besoin de l’aide de tous ses partenaires techniques et financiers, notamment du PPI en tant que partenaire historique de PROGRAM.

Elaboration du plan stratégique 2022-2026.

By Actualités de l'AllianceNo Comments

Elaboration du plan stratégique 2022-2026.

Dans le but d’asseoir un leadership local pour un impact sur les grands singes des forêts du bassin du Congo, l’Alliance GSAC avec la participation de ses membres a élaboré un plan stratégique sur 5 ans (2022-2026). Cette feuille de route traduit concrètement le défi que se fixe l’Alliance GSAC pour les cinq prochaines années. Elle résulte de la vision partagée par ses membres lors de l’atelier stratégique de Pointe-Noire (Congo) en 2019, enrichie des perspectives générées par la participation du réseau au Congrès Mondial de l’UICN de 2020 en France.

Trois axes stratégiques principaux composent cette feuille de route :

  • Accroissement de la professionnalisation du réseau et des membres par le renforcement de leurs capacités organisationnelles ;
  • Le renforcement de la légitimité politiques en matière de conservation des grands singes pour mieux prendre en comptes les réalités de terrain et des acteurs à l’échelle locale
  • Le soutien financier aux actions de terrain des membres en matière de conservation communautaire des grands singes.

La première année de mise en œuvre de la stratégie sera évaluée au cours de l’assemblée générale ordinaire des membres prévus en février 2023 à Pointe Noire, République du Congo.

02 nouveaux partenariats financiers pour l’Alliance GSAC en 2022 : GLOBAL FOREST WATCH (GFW) et ARCUS FONDATION

By Actualités, Actualités de l'AllianceNo Comments

02 nouveaux partenariats financiers pour l’Alliance GSAC en 2022 : GLOBAL FOREST WATCH (GFW) et ARCUS FONDATION

Les mois de février et d’octobre 2022, ont été marquée respectivement par la signature de deux conventions de financement sur 01 an entre l’Alliance GSAC et les partenaires Global Forest Watch et ARCUS Fondation.

La première convention, financée par la GFW à hauteur de 40.000 USD ; vise la mise en œuvre du projet intitulé : » 𝘾𝙤𝙢𝙢𝙪𝙣𝙞𝙩𝙮 𝙢𝙖𝙥𝙥𝙞𝙣𝙜 𝙖𝙣𝙙 𝙖𝙙𝙫𝙤𝙘𝙖𝙘𝙮 𝙛𝙤𝙧 𝙎𝙪𝙨𝙩𝙖𝙞𝙣𝙖𝙗𝙡𝙚 𝙁𝙤𝙧𝙚𝙨𝙩 𝙈𝙖𝙣𝙖𝙜𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙖𝙣𝙙 𝘽𝙞𝙤𝙙𝙞𝙫𝙚𝙧𝙨𝙞𝙩𝙮 𝙞𝙣 𝙩𝙝𝙚 𝘽𝙤𝙡𝙤𝙗𝙤 𝙏𝙚𝙧𝙧𝙞𝙩𝙤𝙧𝙮 𝙞𝙣 𝙍𝘿𝘾 𝙖𝙣𝙙 𝙩𝙝𝙚 𝙀𝘽𝙊 𝙁𝙤𝙧𝙚𝙨𝙩 𝙞𝙣 𝘾𝙖𝙢𝙚𝙧𝙤𝙤𝙣 ».

2 objectifs sont visés :

1) renforcer la surveillance forestière des 2 paysages et communiquer sur les causes de déforestation illégales (feu de brousse, exploitation forestière et minière, agriculture extensive, orpaillages et fabrication de charbon de bois etc…),

2) Faire le plaidoyer auprès des autorités locales des deux sites pour l’application de la loi lorsque les cas illégaux de déforestation sont identifiés.

Les données collectées avec les communautés locales seront ensuite renseignées sur la la plateforme Global Forest Watch (https://www.globalforestwatch.org/about/)

La seconde convention, d’une valeur de 100 000 USD et Cofinancée par le Programme de Petites Initiatives (PPI), partenaire historique de l’Alliance GSAC à hauteur de 30.000 €, vise à soutenir la mise en œuvre du projet intitulée ‘Appui au renforcement des capacités organisationnelles de la société civile locale africaine active en matière de conservation communautaire des grands singes des forêts du bassin du Congo.

Le projet doit permettre au réseau de renforcer ses capacités organisationnelles et celles des membres, de développer de nouveaux outils de gestion, d’améliorer la gouvernance associative et son influence politique, dans le but renforcer sa crédibilité, son autonomie et l’efficacité des actions sur le terrain.

Forest monitoring in Cameroon (Ebo Forest) and in the Democratic Republic of Congo (Bolobo Territory) using the Forest Watcher application.

By Actualités de l'AllianceNo Comments
With funding from Global Forest Watch/Word Resources Institute, the NGOs SEKAKOH in Cameroon and Mbou Mon Tour in the Democratic Republic of Congo are identifying, raising awareness and training, and setting up a local community forest monitoring team of 20 people in the Ebo Forest and Bolobo territory respectively.

Their mission is to identify and document the main causes of forest degradation and biodiversity in the two landscapes, using the Global Forest Watch online platform and the Forest Watcher offline data collection application.
Thanks to this support, a first community map presenting the main areas of degradation as well as the main causes of deforestation in the Ebo forest and its periphery has been elaborated.
These causes are mainly selective wood cutting (31.65%), fire (29.75%), agricultural farms (28.48%), roads (5.70%), agriculture (3.80%) and charcoal exploitation (0.63%).

 

Le réseau Alliance GSAC s’agrandit avec l’adhésion d’un nouveau membre ; le FODI « Forêt Pour le Développement Intégral ».

By Actualités, Actualités de l'Alliance, FocusNo Comments

C’est au cours de l’Assemblée Générale ordinaire du 14 janvier 2022 que les 07 organisations membres de l’Alliance ont délibéré et validé la demande d’adhésion de FODI comme nouveau membre du réseau Alliance GSAC.

Qui est FODI ?

FODI est une Organisation Non Gouvernementale de droit Congolais (République Démocratique du Congo), initialement créée sous la dénomination de « Conservation communautaire pour la réserve forestière des Bakano » en sigle COCREFOBA, et changé en FODI en 2009 suite à l’évolution du cadre légal du pays.

FODI intervient dans quatre concessions forestières des communautés locales (CFCL) Banisamasi, Bananzigha, Basengele et Kibu , situées dans le paysage Kahuzi-Biega, zone riches en biodiversité, d’une superficie de 120259,36 ha ou il mène un projet de foresteries communautaires suivant  une approche innovante et intégratrice mettant les organes de gestion locaux (l’Assemblée communautaire, le Conseil des sages, le comité local de gestion et le comité local de suivi et évaluation) au centre du processus de gestion.

L’intervention de FODI voudrait porter solution à deux problèmes principaux que sont la perte de biodiversité dans la zone du projet, notamment via la réduction sensible de populations d’espèces protégées emblématiques telles que les Gorille de Graeur (Gorilla beringei graueri) , Chimpanze (Pan troglodytes) ; Léopard (Panthera pardus) ; Oryctérope ; Pangolin géant (Pholidota) ; et la pauvreté grandissante des communautés locales.

Concernant la perte de biodiversité, les gorilles, qui faisaient autrefois la fierté de la région, sont particulièrement impactés. Leur nombre a fortement diminué au cours des dernières années en raison du fort braconnage, à la fois pour la consommation locale de viande de brousse, mais également pour la vente de celle-ci au niveau local, provincial et national.

La Vision de FODI est de contribuer au développement socio-économique des communautés locales forestières de Walikale et de la République Démocratique du Congo, à la sécurité foncière des espaces forestiers ainsi qu’à l’amélioration des conditions environnementales favorable à la survie de l’homme et des écosystèmes suivant 3 axes d’interventions.

1) Accompagnement organisationnel, technique, juridique, institutionnel des communautés locales dans la mise en œuvre des actions de développement et de protection des écosystèmes forestiers ;

2) organisation et accompagner les actions de plaidoyer pour la protection et l’amélioration des droits des communautés locales face à l’exploitation des ressources naturelles ;

3) Mise en œuvre des actions de conservation et de recherche autour des espèces fauniques et floristiques en voie de disparition dans le milieu.

FODI est l’une des premières associations de conservation de la nature travaillant sur les questions de foresterie communautaire et ayant contribuée à la rédaction des textes réglementaires sur la foresterie communautaire en République Démocratique du Congo lors des fora nationaux organisés jadis à cette fin.

Depuis l’année 2020, FODI est partenaire du PPI qui appui financièrement le projet « Conservation intégrée des gorilles et promotion d’une filière durable du palmier à Huile à la périphérie Nord du Parc National de Kahuzi-Biega ».

Pour plus d’informations sur FODI : https://alliance-gsac.org/foret-pour-le-developpement-integral-fodi

Coordinateur de l’ONG FODI : NSASE SOKI Maurice

(+243) 997 070 385

(+243) 821 417 729

mauricensase@fodi-rdc.org et foretdeveloppement@gmail.com

 

L’Alliance GSAC renouvelle son bureau exécutif pour le compte de l’exercice 2022-2024.

By Actualités, Actualités de l'Alliance, FocusNo Comments

Dans une perspective de renforcement de la gouvernance associative au sein du Réseau, les membres de l’Alliance GSAC se sont réunis ce 22 avril 2022 en Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) en vidéo conférence, dans le but de poursuivre avec les réflexions stratégiques sur des sujets qui engagent le développement et la pérennité du réseau, réflexions entamées en janvier 2022, au cours de la 6eme Assemblée Générale Ordinaire consécutive (AGO) du Réseau.

Au cours de cette seconde rencontre, plusieurs sujets importants ont été traités parmi lesquels le renouvellement du bureau exécutif.

  1. Renouvellement des membres du bureau de l’Alliance GSAC

Rappelons qu’au niveau stratégique, le réseau est dirigé par 3 organes décisionnels à savoir :

  • L’Assemblée Générale (l’AG) : composée de tous les membres effectifs. Elle est l’instance collégiale de délibération et de légitimation des orientations et décisions de l’Alliance.
  • Le bureau, est en charge d’exécuter les décisions prise au cours de l’AG et assure de la gestion quotidienne et opérationnelle des activités de l’Alliance. Le bureau est composé de 3 membres dont ; (Un (e) Président (e), Un(e) Secrétaire General(e) ; un(e) trésorier (e)) élus en Assemblée Générale pour un mandat de 2 ans renouvelables et donc les attributions sont les suivantes :

Pour le Président

Représenter le Réseau auprès des instances sous-régionales et internationales ; orienter et coordonner les activités, programmes et projets de l’Alliance GSAC ; présider les sessions de l’Assemblée Générale et engager le Réseau vis-à-vis des tiers ; promouvoir le Réseau auprès des partenaires techniques et financiers ; Veiller au bon fonctionnement du Réseau.

Pour le Secrétaire Général

Assurer le secrétariat du Réseau ; appuyer le bureau dans la recherche de fonds et la rédaction des projets et programme ; Etablir et Rédiger les documents de travail du Réseau (procès-verbal, compte- rendu, etc.) ; assister le Président dans l’accomplissement des missions du Bureau en jouant le rôle d’interface en interne et en externe ; Assure le lien avec les organes techniques spécialisés et experts externes.

Pour le Trésorier

Encaisser les fonds, contresigner tout document en vue d’une dépense ou d’un décaissement et présenter les comptes annuels du Réseau lors des Assemblées Générales ; Tenir les livres comptables du Réseau ; Préparer les documents financiers du Réseau ; Superviser le montage financier des programmes et projets ainsi que des activités du Réseau.

  • La Commission des Comptes et Evaluation (CCE): La (CCE) assure le rôle de surveillance et de contrôle de la gestion et tous les actes accomplis par le Bureau du Réseau. Elle a pour attribution :

Elaborer les procédures internes et en contrôler l’application par le Bureau pour le bon fonctionnement du Réseau ; Superviser les missions de contrôle et d’évaluation et en rédiger les comptes- rendus à faire approuver à l’Assemblée Générale ; Faire des préconisations d’amélioration du fonctionnement du Réseau.

2.Les nouveaux membres élus

Les quatre postes suivants étaient à pourvoir : Président (e), Secrétaire General(e) ; trésorier (e) ; Commission des comptes et Evaluation. 

Sont élus pour un mandat de 2 ans aux postes suivant :

Président du réseau : GUILLAUME TATI, (Directeur de l’ONG ESI-CONGO au Congo Brazzaville) réélu pour un second mandat de 2 ans.

Secrétaire Général :  NYUGHA DENIS (Président de l’ONG SEKAKOH au Cameroun) élu en remplacement de DIKENANE KOMBILA (Secrétaire General de l’ONG PROGRAM au Gabon) sortant.

Secrétaire Général adjoint :  DIKENANE KOMBILA

Trésorier : JAMES MONTALI (Responsable Administratif et Financier auprès de l’ONG Mbou Mon Tour ; RDC). Il faut noter ici que depuis fin 2020, ce poste était jusque-là vacant et que le Responsable administratif et Financier du Réseau apportait un soutien au bureau dans cette fonction.

Commission des comptes et Evaluation : MANFRED AIME EPANDA (Président de l’ONG Tropical Forest and Rural Dévelopment au Cameroun) en remplacement de CHRISTELLE NGALA (Responsable Administrative et Financière auprès d’ESI CONGO) sortante.

L’Alliance GSAC signe une convention de financement sur 1 an avec la WRI.

By Actualités, Actualités de l'Alliance, FocusNo Comments
𝗟’𝗔𝗹𝗹𝗶𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗚𝗦𝗔𝗖 a signé ce 1 er février 2022, 𝘂𝗻𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘃𝗲𝗻𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗳𝗶𝗻𝗮𝗻𝗰𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝘂𝗿 𝘂𝗻 𝗮𝗻 (𝟮𝟬𝟮𝟮-𝟮𝟬𝟮𝟯) 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗮 𝗪𝗼𝗿𝗹𝗱 𝗥𝗲𝘀𝘀𝗼𝘂𝗿𝗰𝗲𝘀 𝗜𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝘁𝗲 ( 𝗪𝗥𝗜).
Le projet intitulé :  »𝘾𝙤𝙢𝙢𝙪𝙣𝙞𝙩𝙮 𝙢𝙖𝙥𝙥𝙞𝙣𝙜 𝙖𝙣𝙙 𝙖𝙙𝙫𝙤𝙘𝙖𝙘𝙮 𝙛𝙤𝙧 𝙎𝙪𝙨𝙩𝙖𝙞𝙣𝙖𝙗𝙡𝙚 𝙁𝙤𝙧𝙚𝙨𝙩 𝙈𝙖𝙣𝙖𝙜𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙖𝙣𝙙 𝘽𝙞𝙤𝙙𝙞𝙫𝙚𝙧𝙨𝙞𝙩𝙮 𝙞𝙣 𝙩𝙝𝙚 𝘽𝙤𝙡𝙤𝙗𝙤 𝙏𝙚𝙧𝙧𝙞𝙩𝙤𝙧𝙮 𝙞𝙣 𝙍𝘿𝘾 𝙖𝙣𝙙 𝙩𝙝𝙚 𝙀𝘽𝙊 𝙁𝙤𝙧𝙚𝙨𝙩 𝙞𝙣 𝘾𝙖𝙢𝙚𝙧𝙤𝙤𝙣 » vise à :
1) renforcer la surveillance forestière des 2 paysages et communiquer sur les causes de déforestation illégales ( feu de brousse, exploitation forestière et minière, agriculture extensive, orpaillages et fabrication de charbon de bois etc…),
2) Faire le plaidoyer auprès des autorités locales des deux sites pour l’application de la loi lorsque les cas illégaux de déforestation sont identifiés.
Les données collectées avec les communautés locales seront ensuite renseignées sur la la plateforme Global Forest Watch (https://www.globalforestwatch.org/about/).
EN FR