Alliance pour la Conservations des Grands Singes en Afrique Centrale

Capture d’un nid de gorilles

Malgré la présence historique des gorilles de Grauer dans la forêt de Banisamasi, leur avenir reste incertain en raison de la chasse à la viande de brousse et de la dégradation de leur habitat par l’exploitation minière artisanale et semi-industrielle utilisant des dragues dans les rivières Luka et Utu. Les efforts de conservation menés par les communautés locales se sont avérés insuffisants.

Ainsi, grâce au soutien financier du Programme des Petites Initiative ( PPI), l’ONG Forêt pour le Développement Intégral (FODI) met en œuvre un projet de conservation des gorilles de Grauer dans cette forêt, impliquant activement les communautés locales Banisamasi et les organes de gestion de la Concession Forestière des Communautés Locales (CFCL) de même nom.
Ce projet vise à combler les lacunes actuelles en matière protection de connaissances sur la population de gorilles de Grauer dans la CFCL-BANISAMASI.
Grâce à la collecte de données de biomonitoring, notamment des observations de nids et d’autres indices de présence de gorilles, ainsi que des signes d’autres espèces clés comme les chimpanzés, le projet a réussi à établir un premier contact avec une famille de gorilles de trois individus dont un mal et deux femelles.

Dans le cadre des efforts déployés pour assurer la protection des gorilles et des chimpanzés, les membres de la communauté ont mené des actions concrètes pour démanteler des pièges et des campements illégaux installés dans la zone de conservation intégrale.
Forts des indices prometteurs découverts, nous avons bon espoir que des recherches futures permettront de révéler l’existence d’autres familles de gorilles encore inconnues. Cette découverte majeure permettra à FODI et aux communautés BANISAMASI de cibler leurs actions de conservation de manière plus efficace, garantissant ainsi la survie à long terme de cette espèce en danger critique d’extinction.

Campement des moniteurs

Leave a Reply

EN FR