Afin d’appuyer les communautés locales sur des projets d’agroforesteries et de valorisation des ressources, ESI Congo soutient les femmes d’anciens braconniers sur  une nouvelle activité comme alternative au braconnage des grands singes. Il s’agit de la transformation de la banane plantain en chips piloté par un groupement de femme vivant dans le Mayombe d’où l’origine de leur nom : «  les mamans du mayombé ». Sensibles à la dégradation de leur environnement et biodiversité, les Mamans du Mayombe  s’engagent dans une démarche éco-féminine et éco-responsable en exploitant les ressources naturelles de manière durable, afin de fabriquer des produits agroforestiers authentiques et éthiques, qui de par leurs ventes leurs génèrent des revenus.

« Mako Chips » est la première marque des Mamans du Mayombe qui explore tous les potentiels de transformation de la banane-plantain cultivées dans les champs agroforestiers de notre zone de projet. Actuellement, la banane-plantain est transformée en chips que l’on peut trouver en plusieurs saveurs. Les Mako chips sont vendues dans plusieurs points de vente, essentiellement dans la ville de Pointe-Noire.

Pour rappel, ce projet a été plébiscité en 2019 par la « Women and Gender Constituency« , et présenté à la COP 25 à Madrid pour le Prix Solutions Genre et Climat, en tant qu’initiative encourageant le leadership féminin dans la lutte contre le changement climatique et la réduction de la pauvreté.

Les mamans du Mayombe

 https://www.facebook.com/mayombemam/?modal=admin_todo_tour

Leave a Reply