De par son soucis de préserver et de conserver les Grands singes en Afrique Centrale, le réseau sous régional Alliance GSAC (l’Alliance pour la Conservation des Grands Singes en Afrique centrale) se prépare à participer au congrès mondial de l’UICN.

Le monde reconnaît de plus en plus le lien inextricable entre conservation de la biodiversité et bien-être économique et humain, une connexion que la pandémie de COVID-19 a rendue d’autant plus visible. Le Congrès de l’UICN sera une étape clé pour la conservation de la nature et le développement d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité. Le gouvernement français et l’UICN restent fermement attachés à ces objectifs.

Pour rappel, le Congrès mondial de la nature de l’UICN rassemble la communauté mondiale de la conservation de la nature, y compris les meilleurs experts internationaux en sciences, politiques et pratique de la conservation. Organisé tous les quatre ans, le Congrès permet aux 1 400 organisations Membres de l’UICN, dont des États, la société civile et les peuples autochtones, de déterminer de façon démocratique les questions les plus urgentes en matière de conservation de la nature, ainsi que les actions à entreprendre pour y répondre.

pour plus d’information, veuillez consulter le site ci après https://www.iucncongress2020.org/fr/actualites/informations-sur-la-preparation-du-congres

Leave a Reply