Mbou-Mon-Tour

HISTORIQUE

Créée en 1997 par des Batéké respectant un interdit alimentaire traditionnel fort concernant le bonobo, l’ONG Mbou-Mon-Tour (MMT) a pour but d’associer conservation communautaire des bonobos, préservation de l’environnement et développement local, dans un paysage de mosaïque forêt-savane atypique. 

En  2001, MMT surprend le monde scientifique par l’annonce de la présence de bonobos dans le territoire de Bolobo, une région située à environ 300 km au nord de Kinshasa, où on les croyait éteints. Malgré le manque d’attention initialement accordée à l’initiative, mais bénéficiant localement d’un large soutien des chefs coutumiers et des populations locales, MMT entame alors des campagnes de sensibilisation visant à protéger les bonobos de la zone. 

HISTORIQUE

ZONE D'INTERVENTION ET PROBLEMATIQUE

À seulement 300 km au Nord de Kinshasa et Brazzaville, le territoire de Bolobo abrite des bonobos dans un habitat de mosaïque forêt-savane. Ces bonobos sont situés en dehors d’une aire protégée, dans une zone de conservation communautaire dont le processus a été initié par des acteurs locaux et nationaux en 2001.

Les forêts de la zone d’intervention de MMT sont, à l’heure actuelle, menacées par diverses activités humaines comme l’agriculture sur brulis pratiquée par les habitants de la région, le prélèvement de bois de chauffe, ainsi que la production du charbon de bois, dans une optique de revente en direction de Kinshasa et/ou Brazzaville. Ces activités participent à des niveaux variés à la destruction de l’habitat du bonobo et de la biodiversité en général.

Concernant spécifiquement le bonobo, les menaces pesant sur cette espèce sont moins importantes que dans d’autres régions du pays abritant ce primate. En effet, les habitants du territoire de Bolobo ont une tradition particulièrement favorable à la conservation de l’espèce car ils ne le chasse pas, celui-ci étant considéré comme un ancien humain ayant rejoint la forêt pour échapper à une sanction liée à une dette impayée. Néanmoins, plusieurs cas de braconnage ont déjà été constatés par le passé.


VISION ET MISSION

MMT intervient sur le territoire de Bolobo, dans la province de Mai-Ndombe, à 300 kms environ au nord de Kinshasa. L’ambition de cette ONG est de mettre en place des activités alternatives de subsistance diminuant la dépendance des populations locales à la forêt (en réponse à une diminution des ressources alimentaires constatée par les villageois depuis les années 90) et de favoriser la conservation du bonobo en revalorisant l’interdit alimentaire local et en mettant en place des forêts de protection communautaires.


AXES D'INTERVENTION

Promotion de la recherche, suivi écologique et habituation des bonobos

Promotion de la recherche, suivi écologique et habituation des bonobos

La création de sites de suivi et de surveillance communautaires des bonobos, par MMT, permet d’assurer la protection des forêts et de favoriser l'application de la loi grâce aux patrouilles des pisteurs villageois. La collecte des données de terrain par ces pisteurs contribue à la recherche sur les modes de vie des groupes de bonobos de la zone. L'ONG travaille en partenariat avec le WWF pour l’habituation des bonobos dans certains sites et dans une perspective écotouristique. 


Lutte contre la pauvreté et sécurité alimentaire

L’habituation de groupes de bonobos à la présence humaine permet de développer, à long terme, des activités écotouristiques dans la zone. Des filières agricoles ou d’élevage sont également développées par l'ONG, avec les populations locales. La ferme MMT, proche du village de Nkala, y développe des activités alternatives de subsistance.

Lutte contre la pauvreté et sécurité alimentaire

Sensibilisation des populations locales et éducation environnementale

Sensibilisation des populations locales et éducation environnementale

Des campagnes de sensibilisation auprès des écoles et des populations riveraines, notamment par l’intermédiaire de la musique et de chansons populaires, permettent d’avertir les riverains sur la situation alarmante des bonobos et les former sur les questions de protection de l’environnement.


Gouvernance territoriale et classement en Forêts des Communautés Locales (FCL)

L’accompagnement des communautés locales dans le processus de foresterie communautaire, par MMT, vise à favoriser une meilleure gestion des espaces forestiers et de sa faune par les communautés elles-mêmes. La première forêt de protection communautaire a été mise en oeuvre dans le village de Nkala à partir de 2001 et plusieurs villages ont suivi dans les années suivantes. MMT a accompagné, et accompagne toujours, la mise en place de forêts de protection communautaire dont les règles ont été élaborées progressivement.

Gouvernance territoriale et classement en Forêts des Communautés Locales (FCL)

Mbou-Mon-Tour

(+243) 998337314 (+243) 810340845 (+243) 810340845 ongmboumontour7@gmail.com

Ferme MMT, Nkala, Territoire de Bolobo, Province de Maï-Ndombe. Bureau de représentation à Kinshasa: Boulevard Lumumba, n° 2550, Con- cession Foleco, Kinshasa/Limete Résidentiel. Facebook : https://fr-fr.facebook.com/mboumontour/

http://mboumontour.org
Mbou-Mon-Tour