SEKAKOH

HISTORIQUE

Sekakoh a été créé en 2015 par Osiris DOUMBE et Denis NYUGHA dans la région du Nord-Ouest. Osiris avait étudié la distribution des chimpanzés d’Elliot et la diversité des petits singes dans les derniers blocs forestiers de la région. Denis, quant à lui, travaillait pour une ONG tchèque axée sur l’éducation et la sensibilisation environnementale des enfants notamment Peul Mbororo dans les Montagnes de Bamenda.

A sa création, Sekakoh s’est tout d’abord focalisé à la Réserve Forestière de Kom-Wum (la forêt de la région la plus riche en primates diurnes d’après l’étude d’Osiris) où les activités étaient conduites dans le but de préserver l’habitat de la plus rare des sous-espèces de chimpanzés, et des autres habitants de la forêt. Par la suite, Sekakoh a commencé à travailler sur d’autres sites du Cameroun, et notamment au Parc National de la Bénoué dans la Région du Nord. 

HISTORIQUE

ZONE D'INTERVENTION ET PROBLEMATIQUE

Sekakoh est impliqué dans la conservation de trois sites que sont : la Réserve Forestière de Kom-Wum (Région du Nord-Ouest du Cameroun), le Parc National de la Bénoué (Région du Nord) et au Sud du Proposé Parc National de Ebo (Région du Littoral).

Le premier est une aire protégée non aménagée et sans réelle gestion, riche en primates (chimpanzés, 6 espèces de petits singes dont l’endémique singe de Preuss, et 6 espèces de primates nocturnes). Le Parc National de la Bénoué est une Réserve de la Biosphère de l’UNESCO localisée dans une savane arborée possédant encore un bon échantillon de la faune typique des savanes d’Afrique Centrale (giraffes, hippopotames amphibies, éléphants, léopards, élands de Derby, babouins anubis, colobes guereza, singes tantales, etc.). Enfin, le Sud de Ebo n’est pas une aire protégée mais un ensemble de forêts de villages formant un bloc forestier uni avec une riche diversité faunique incluant le chimpanzé, le singe de Preuss, le drill, le céphalophe à dos jaune, le céphalophe de Bay, la grenouille Goliath, le picatharte du Cameroun, etc.

De part leurs caractéristiques, ces sites ont des problématiques différentes. Le Sud d’Ebo est menacé par le braconnage et l’abattage des arbres au bois précieux. La Réserve Forestière de Kom-Wum se trouve dans une zone en proie à un important conflit politique. Le parc de la Bénoué est notamment menacé par les activités d'orpaillage. 


VISION ET MISSION

La devise de Sekakoh est « Vivre en Harmonie avec la Nature ». La vision de Sekakoh est un monde dans lequel les Hommes vivent des ressources de leur environnement proche, en les exploitant de manière durable et consciencieuse. Là où les tabous précoloniaux jouaient ce rôle de garde-fou, nous espérons que l’éducation et la sensibilisation des communautés locales (mais aussi le renforcement de la loi) fassent prendre conscience aux villageois riverains des dernières zones sauvages de ne plus surexploiter leurs ressources, en leur apportant bien évidemment les outils et projets adéquats.


AXES D'INTERVENTION

Education environnementale et sensibilisation des populations

Education environnementale et sensibilisation des populations

Sekakoh met en oeuvre des programmes d’éducation des enfants grâce à différents outils pédagogiques comme les livres scolaires mais églement des programmes de sensibilisation des adultes par l'intérmédiaire de livres informatifs et des ateliers.


Recherche scientifique et suivi écologique des espèces

La recherche permet d’obtenir beaucoup d’informations de manière objective. Pour cela nous étudions la biodiversité, et la sociologie des communautés locales, et utilisons les données récoltées pour mieux diriger nos activités.

Recherche scientifique et suivi écologique des espèces

Développement local et mise en oeuvre de micro-projets économiques

Développement local et mise en oeuvre de micro-projets économiques

L'objectif de developper des micro-projets aux côtés des populations locales est de chercher des solutions alternatives et pérennes quant à l'utilisation et l'exploitation des ressources afin de diminuer l'impact sur la nature via des pratiques différentes.